Noyau dur et comètes

NOYAU DUR

Emmanuel Rovira-Figol

Emmanuel nait dans la banlieue résidentielle Dijonnaise, entre le terrain de foot municipale -qu’il délaisse avec mépris, et le Spar -dont les bancs n’ont plus aucun secret pour lui. C’est certainement le théâtre de la vie quotidienne de tout ces gens qui vont faire leurs courses dans ce supermarché de proximité, qu’il voit toute son adolescence durant, qui décide le jeune garçon à s’orienter vers une carrière artistique. D’aucun dise que sa pratique théâtrale assidue depuis tout jeune n’y serait pas pour rien, le mystère reste entier. à sa majorité, Emmanuel abandonne sa bourgogne natale pour la capitale Belge, où il suit la formation LASSAD en théâtre de mouvement. Peu après, Emmanuel part dans un long voyage initiatique en Amerique du Sud. En revenant, le jeune initié, pris d’une soudaine révélation, décide de se lancer dans la tonnelerie. Mais le théâtre le rattrappe vite, il abandonne sa nouvelle vocation pour revenir aux sources. Depuis, il travaille comme comédien pour la compagnie CNEPUK et il crée, écrit et manipule des marionnettes au sein de la compagnie Fléchir le vide.


Fanny Scherer

Elle sort victorieuse de cette entreprise durant laquelle elle s’essaye à la marionnette, qu’elle adopte ensuite. Travaille comme comédienne dans différentes compagnies (la CNEPUK, le Bondiho, le théâtre des créatures). A peine sortie de son cursus, elle monte la compagnie Fléchir le Vide en Avant en Faisant une torsion de côté avec Morgane Cornet et Hélène Barillot, dans laquelle elle alterne les rôles de metteure en scène, manipulatrice de marionnettes ou comédienne. En dehors de sa passion pour les clés à molette et la soudure subaquatique, Fanny développe un certain intérêt pour la pédagogie nouvelle et le lien avec sa pratique artistique.



Hélène Barillot


Naissance un vendredi 13 d’une mère ayant le sens du commerce et d’un père bucheron. Après des études d’histoire de l’art, d’anthropologie, de commissariat d’exposition, d’administration, elle se tourne enfin vers le théâtre, du côté des bureaux où l’on prend soin des artistes. Elle entame une carrière prometteuse à la production du CDN de Besançon. Passionnée de travail administratif, elle décide de reprendre le flambeau de l’organisation du festival de quartier (international) du Bitume et des Plumes. D’abord programmatrice, elle devient, suite à un putch violent, co-présidente du festival. Mais ce n’est toujours pas assez pour Hélène, cette carrièriste amatrice de défis administritifs. Alors en plus de ces multiples casquettes, elle revêt bientôt celle d’administratrice de la Cie, qu’elle participe à créer en 2017.


Juliette Lamas


Le 3 février 1992, à Lyon, le thermomètre affiche des températures très basses et un temps sec, ce qui ne refroidi pas Juliette, qui décide malgré tout de naître. Après une formation croisée entre beaux art (villa Arson), médecine et réflexions menées autour de la psychiatrie institutionnelle, elle décide en 2018 de se consacrer à sa pratique artistique. Elle écrit, cherche et performe au sein d’une bonne masse solaire avec Yusha Ly et Quentin Lacroix (glissades, horizons et carapaces, 2019). Depuis 2018, elle crée, fabrique et manipule des marionnettes pour la compagnie Fléchir le vide.


Morgane Cornet 


Originaire du Grand Est -dont personne ne comprend vraiment les frontières, pas même elle- Morgane passe son enfance à devoir choisir entre les manalas, la cancoillotte ou encore les œufs meurettes. Après des études avortée de langues, elle décide de tout plaquer, et d’aller faire un tour à Europapark, où elle découvre le spectacle à gros budget et les looping première classe. Ce temps de réflexion lui permet de se découvrir : elle se lance dans des études d’arts de la scène sur les bancs de la fac Lilloise. Elle y découvre la pratique du théâtre de mouvement, du masque ou de la scénographie. C’est à Besançon, au conservatoire d’art dramatique qu’elle rencontre Fanny Scherer et Hélène Barillot, avec qui elle décide de monter la compagnie, pour laquelle elle met en scène et joue. Elle est également comédienne dans différentes compagnies, la CNEPUK, la Bricolette et continue à se former auprès d’autres artistes, circassiens (Guillaume Martinet) ou metteurs en scène.


COMÈTES


Dans leur paysage, les particules du noyau acceuillent avec joie des comètes de divers horizons, ami.e.s et collègues participant à différentes créations. Parmis elle, les plus souvent présentes dans leur ciel :

Lucie Marchand, Jehanne Cretin-Maitenaz, Juliette Damien, Cécile Rutten, Kaspar Tainturier Fink, Élias Farkli